Entreprendre or not entreprendre
Cet article est le premier d’une série rédigée par Claude Canivez du blog “J’aime l’EFT”.

Tant de gens ont des projets plein la tête, des projets magnifiques, généreux, qui les font vibrer, et qui apporteraient tellement au monde.

Vous n’êtes pas ici par hasard : l’envie de quitter le salariat pour vous mettre à votre compte vous titille, ou bien vous avez déjà sauté le pas.

Pourtant, il vous reste peut-être des peurs plus ou moins inconscientes, qui vous freinent, qui vous font reporter vos projets à plus tard, ou vous empêchent de vous lancer.

Moi ? même pas peur ! Je suis fort, dynamique, je suis un winner, je fonce, moi !

Bravo, respect, sincèrement. Surtout si vous ne foncez pas dans le mur.

En effet, nos peurs, croyances inconscientes, blessures émotionnelles, et autres « petits monstres » cachés dans notre inconscient, orientent nos choix avec une force énorme.

« Ce qui ne remonte pas à la conscience revient sous forme de destin », dit le psychanalyste C.G. Jung.

Par contre, quand on commence à écouter ces « petits monstres », on découvre qu’ils sont faits surtout de nos blessures d’enfance. On s’aperçoit alors qu’ils ont besoin d’être rassurés, consolés, aimés. Et là, leur métamorphose libère une puissante énergie, dont on a bien besoin dans l’aventure entrepreneuriale.

Présentation de Claude Canivez

Bonjour,  je m’appelle Claude Canivez, accompagnatrice EFT et j’anime le blog « J’aime l’EFT ».

Vous pouvez découvrir ma description complète en bas de cet article. Je vous explique également ce qu’est l’EFT dans la deuxième partie 🙂

Je remercie David de me laisser m’exprimer et partager ma passion au Carrefour des Réussites.  

Merci également pour les nombreuses aides qu’il m’a apportées en marketing et en technique : j’apprécie beaucoup sa gentillesse et la clarté de ses explications.

Maintenant que les présentations sont faites, rentrons dans le vif du sujet 🙂

Cerveau rationnel, cerveau émotionnel, et croyances inconscientes.

Les conseils de David s’adressent principalement à votre cerveau rationnel :

  1. Comment faire pour atteindre tel objectif ?
  2. Quelles techniques utiliser ?
  3. Pourquoi faire ?

Mais si votre inconscient, votre cerveau émotionnel est en désaccord, il est fort probable que vous ne mettiez pas en application ces conseils judicieux. Pire, vous risquez de vous auto-saboter et de freiner des quatre fers.

Pourquoi l’inconscient nous joue-t-il de tels « mauvais tours » ?

Paradoxalement, parce qu’il veut nous protéger.
Notre inconscient veut nous protéger en se basant sur des croyances engrammées dans notre cerveau émotionnel depuis notre naissance et même avant (période fœtale, psychogénéalogie).

Voici quelques exemples de croyances (inconscientes ou subconscientes), qui peuvent plomber une carrière d’entrepreneur :

  • Si je me mets à mon compte, cela va être un travail terrible, très difficile…
  • Je risque de faire faillite, comme mon grand-père.
  • Mes proches vont tout faire pour me décourager, et ça va être très pénible. »
  • Pour être entrepreneur il faut avoir fait des études, avoir des relations, être né dans un milieu riche.
  • Pour réussir il faut être très intelligent ; je ne le suis pas, la preuve, à l’école, ils ont dit que je n’étais pas doué(e).

Certaines croyances vous parlent ?

Ce sont les plus courantes, il y en a des centaines d’autres.

Mais la peur la plus fréquente, celle qui empêche de se lancer des gens qui auraient pourtant des projets magnifiques, c’est la peur de l’échec.

J’en parle dans la suite de cette série d’article au travers d’une vidéo « Protocole EFT pour se sentir sûr de réussir son projet ».

Ces croyances paraissent absurdes à notre cerveau rationnel. Cependant elles correspondent physiquement à quelque chose de très précis : à des milliards de synapses (liaisons entre les neurones), qui détournent notre pensée de son objectif.

Voici un exemple : vous devez apprendre une nouvelle technique, utile pour votre entreprise. Et hop, ces synapses vous envoient dans une mémoire douloureuse de votre cerveau : celle où, en CP, votre instituteur vous regardait de travers parce que vous n’aviez pas compris votre exercice.

La conséquence ? vous commencez à douter, à freiner. Vous avez une sensation désagréable et des difficultés à étudier cette technique.

Les croyances et les blessures émotionnelles sont comme des épines dans le pied. On a beau savoir (rationnellement) qu’on marcherait mieux sans ces épines, tant qu’elles sont là, elles sont là.

La solution pour avancer plus confortablement, enlever ces fameuses épines de son pied !

Oui mais comment éliminer mes croyances limitantes ?

Dans la deuxième partie de l’article, je vous explique comment j’ai éliminé mes croyances limitantes grâce à la technique de l’EFT. EFT signifie « Emotional Freedom Technic », en français « Technique de Liberté Emotionnelle ».

Avant d’aller lire la suite, indiquez en commentaire quelles sont les peurs et croyances dont vous avez conscience et comment les surpassez-vous ?